La Voie des Anges

Les Anges sont parmi nous

L'Ange de Fátima

C'est en 1915 qu'un Ange est apparu à trois bergers de Fátima au Portugal, Lucie, Jacinthe et Francisco, afin de les préparer à l'apparition fututre et au message de Notre-Dame de Fátima.

Au cours des trois premières apparitions de cette année 1915, devant Lucie et deux autres fillettes, l'Ange n'a rien dit du tout. Ce n'est que lors des apparitions de l'année suivante, que l'Ange prépara spirituellement les enfants à l'apparition mariale.

Les textes qui suivent relatent les trois dernières apparitions de l'Ange.

Première apparition (printemps 1916)

Lucie, Jacinthe et François cherchent à se protéger contre le mauvais temps dans une petite caverne située sur le versant est de la Loca do Cabeço. Ils grignotent quelque chose, puis ils se mettent à réciter le chapelet. Tout à coup, venue de l'Orient, l'Ange apparut sur la pente de la colline :

"Une lumière plus blanche que neige, au milieu de laquelle apparut la silhouette d'un jeune homme entièrement transparent pour la lumière, et plus radieux qu'un cristal qui reflète la lumière du soleil. Quand il se rapprocha, nous pouvions discerner ses traits de façon plus claire et plus nette. Nous étions dans l'admiration, saisis, comme subjugués."

L'Ange de Fátima rassure les enfants par ces paroles :

"Ne craignez pas! Je suis l'Ange de la Paix. Priez avec moi..."

Les enfants étaient tellement saisis par cette présence que Lucie écrira plus tard :

"La présence du surnaturel qui nous enveloppait était si intense, que nous avons oublié pour un certain temps que nous existions... La présence divine était si profonde et si forte en chacun de nous, qu'il ne nous est pas venu à l'idée d'en parler entre nous. Encore le jour suivant nous étions totalement plongés dans cette présence surnaturelle. La force de la présence de DIEU était si intense, qu'elle nous absorbait totalement en elle, et nous anéantissait presque. Il semblait qu'elle nous ravissait pour un certain temps l'usage des sens de notre corps. Durant ces journées nous étions comme dirigés par cet être surnaturel qui nous guidait. La paix et le bonheur que nous ressentions étaient immenses, mais tout intérieurs. Nos âmes étaient toutes plongées en DIEU."

L'Ange enseigna aux enfants une prière d'adoration et d'intercession :

"Mon DIEU, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne Vous aiment pas."

Là-dessus l'Ange les quitta; il laissa les enfants seuls pour quelques mois, afin de voir s'ils demeuraient fidèles à la grâce reçue et à leur résolution : ils ne devaient parler à personne de ces événements sauf entre eux, et ils devaient renoncer à d'autres visites consolatrices de l'Ange.
Les enfants ont maintenu leur résolution. Lucie constate ceci :

"Les paroles de l'Ange se gravèrent si profondément dans notre coeur, que nous ne pouvions plus jamais les oublier. Depuis cette époque nous avions pris l'habitude de prier souvent et longtemps, prosternés sur le sol, comme nous avions vu l'Ange le faire; nous reprenions ses paroles, jusqu'à ce que nous nous sentions épuisés."

Deuxième apparition

Quelques mois plus tard, les enfants jouaient derrière la maison de Lucie quand :

"Tout à coup, voici l'Ange tout près de nous!".

L'Ange s'adressa aux enfants :

"Que faites vous? Priez! Priez beaucoup! Les Coeurs de JÉSUS et de MARIE ont des plans de miséricorde avec vous. Offrez sans cesse prières et sacrifices au Très-Haut!"

Lucie lui demande :

"Comment offrir des sacrifices?"

La réponse de l'Ange est courte et profonde :

"Faites de tout ce que vous pouvez un sacrifice, afin de réparer les fautes qui offensent DIEU et afin d'implorer la conversion des pécheurs. En faisant cela, vous attirez la paix sur votre pays. Je suis son Ange Gardien, je suis l'Ange du Portugal. Surtout acceptez les souffrances que DIEU vous enverra et supportables avec résignation."

Troisième apparition (automne 1916)

Encore une fois il apparaît aux enfants alors qu'ils gardent les brebis dans les pâturages. Il tenait un calice entre ses mains et une hostie au-dessus du calice; des gouttes de sang tombaient de l'hostie dans le calice. L'Ange laissa planer le calice et l'hostie dans l'air, il se prosterna avec les enfants sur la terre et pria par trois fois avec eux la prière que voici :

"Très-Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je vous adore profondément et je vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les Tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels IL est LUI-même offensé. Et par les mérites infinis de Son Sacré-Coeur, et du Coeur Immaculé de MARIE, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs."

Sur ce, l'Ange se redressa, saisit l'hostie qu'il donna à Lucie, tandis qu'il donna à boire le contenu du calice à François et à Jacinthe en disant:

"Recevez le Corps et buvez le Sang de Jésus-Christ, horriblement outragés par l'ingratitude des hommes. Réparez leur péchés, consolez votre DIEU!"

La-dessus, il se prosterna à nouveau avec les enfants sur la terre, en reprenant trois fois la prière à la Très-Sainte TRINITÉ, puis il disparut.

La danse du soleil

Suivront, le 13 de chaque mois de Mai à octobre 1917, une apparition de la Vierge Marie délivrant son message aux trois enfants en présence d'une foule toujours plus grande. C'est ce 13 octobre que se manifesta devant 50 000 témoins ce que l'on nommera le miracle de Fátima : le soleil se mit à danser dans le ciel! Fátima est depuis devenue un lieu saint de pélerinage.

Au cours de ces apparitions les enfants se virent confiés trois "secrets" qui furent ensuite révélés au fil du temps; le dernier d'entre eux sera révélé par le Pape Jean-Paul II en mai 2000.

Plus d'infos :
http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/ange.php
https://fr.wikipedia.org/wiki/Secrets_de_Fátima

Citations et prières tirées du livre "Soeur Lucie parle de Fátima" propriété de la Confrérie des Anges Gardiens, pour les membres et les amis de l'Oeuvre des Saints Anges.
Secrétariat pour la langue française: Casa Sao Joao Eudes, Rua Sao Joa Eudes 22, P-2495 Fátima, Portugal.

Accueil

Nous suivre :

Contact | Plan du site |