La Voie des Anges

Histoire des Anges

Les anges chez les Esséniens

Les manuscrits de Qumran

Manuscrit de Qumran
Nulle part dans le Nouveau Testament il n’est fait mention des Esséniens. Le mot même d’Esséniens ne se trouve pas non plus dans la Bible. Jamais l’église officielle n’a mentionné les Esséniens ni reconnu les liens qui les unissent au Maître Jésus et au système de croyance appelé christianisme qui a vu le jour après sa disparition.

Néanmoins, en 1947 des manuscrits furent découverts sur le site de Qumran, près de la Mer Morte. Ces manuscrits révélaient l’existence d’une secte connue sous le nom de Fraternité Essénienne, qui florissait avant la naissance du Christ et lui a survécu, et dont les enseignements avaient des liens indéniables avec les doctrines que prêchait Jésus.

Grottes de Qumran
Grottes de Qumran
D'autres textes avaient déjà été découverts, traduits et révélés par le Docteur Edmond Bordeaux Szekely1 près de vingt ans avant la découverte des manuscrits de la Mer Morte. Des textes conservés eux dans les archives du Vatican.

La découverte de ces textes de l’époque du Christ vient ébranler les fondations mêmes du christianisme, et jette un tout nouvel éclairage sur l’homme appelé Jésus de Nazareth.

La vision essénienne de la nature, de l’homme et de Dieu présentée dans ces textes est très différente de celle que présente le Nouveau Testament. Or il y a un fait généralement ignoré mais d’une importance capitale, c’est que le Nouveau Testament n’a pas été écrit du vivant du Christ, mais bien des années après sa disparition. Par conséquent, la version officielle des évangiles n’est pas une œuvre achevée du point de vue historique ou spirituelle.

Sanctuaire du livre - Musée de Jérusalem
Sanctuaire du livre - Musée de Jérusalem
Un autre fait aussi peu connu, est que le Nouveau Testament, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a été édité par le Concile de Nicée en l'an 325 de notre ère, expurgé des textes qui ne convenaient pas aux pères de l’Église.

Une Église devenue institution de l'Empire romain et qui pour augmenter son pouvoir, consacra plusieurs siècles à manipuler les manuscrits anciens, modifiant ce qui n’allait pas dans ses vues et supprimant les enseignements contraires à ses intérêts. Le Concile de Nicée élimina ainsi un grand nombre de textes considérés comme non-conformes aux dogmes de l’Église, et le message de paix et d’harmonie des Esséniens disparut presque totalement de la tradition chrétienne.

Les anges chez les Esséniens :

Nous suivre :

Contact | Plan du site |