Le livre d'Énoch

Le manuscrit d'Énoch

La révélation des anges

L'alphabet d'ÉnochLe Livre d'Hénoch est un ensemble d’écrits considéré comme l'unique manuscrit nous provenant d'une époque antérieure au déluge relaté dans la bible et dans la tradition mésopotamienne ( épopée de Gilgamesh ). Il fait partie des textes de l'Ancien testament de l'Église éthiopienne orthodoxe, mais il est absent de la bible chrétienne et de la Torah juive. Il sera en effet rejeté par les Juifs puis banni par les Chrétiens lors du concile de Laodicée vers l'an 364.

Hormis la version éthiopienne, on connaît aujourd'hui une autre version d'origine slave ( Le livre des secrets d'Hénoch ) découverte au 19e siècle et issue d'un texte original écrit en grec.

On sait que ce livre était connu bien avant et qu'il avait été transmis par les Israélites, car des fragments en Araméen et en Grec ont été retrouvés à Qumran parmi les Manuscrits de la Mer morte ( voir Les anges et les esseniens ). D'après l'auteur Pierre Jovanovic, "le livre d'Énoch est le seul livre que Jésus citait régulièrement car il le connaissait par cœur", et il est pour lui le plus mystérieux et le plus magique de tous les livres spirituels, qui a en outre la réputation de porter chance à toute personne qui en posséde une copie ( Énoch, dialogues avec Dieu et les anges ).

Qui était Hénoch?

ÉnochHénoch - Henok ou Énoch - est un patriarche issu de la lignée biblique - le septième après Adam - fils de Yared et arrière-grand-père de Noé. La tradition rapporte d'ailleurs que ses écrits furent préservés et emportés par Noé et sa famille dans l'arche. Selon le livre de la Genèse (Gn 5,24) il vécu 365 ans (Sa durée de vie terrestre suggère un lien avec l'année solaire de 365 jours).
Dans la tradition juive (Livre des Jubilés), Hénoch est le premier homme à apprendre l'écriture et la science. La tradition occultiste rapporte à ce sujet l'existence d'un alphabet « énochien » ou « langage des anges » (à ne pas confondre avec l'alphabet « malachim » ou « alphabet des anges »).
La tradition musulmane quant à elle l'identifie à Idris décrit comme le « prophète des philosophes » en raison du nombre de connaissances qu'il a apportées (Ibn Arabi).
Le Targum des Prophètes de la tradition judaïque dit que son nom devint Metatron, « le grand scribe », après qu'il fût élevé au ciel par les anges.

Liste royale de Sumer
Liste royale de Sumer
De récentes découvertes archéologiques auraient établi qu'Énoch était le prince Enmerudanki de Sippar, septième roi de Sumer cité dans la liste royale sumérienne (Le livre des secrets d'Énoch - A.Vaillant).

Le récit du livre

L’Hénoch éthiopien est composé de cinq livres, précédés d'une introduction :

  • 1 - Le Livre des Veilleurs décrit la rébellion et la chute des anges , puis leur liaison charnelle avec les filles des Hommes et la procréation des géants avec lesquels tous les maux se répandent sur la terre. Ensuite il énumère le nombre des anges, la région terrestre qu’ils habitent, les mystères sacrilèges auxquels ils initièrent les Hommes, puis plusieurs voyages visionnaires au ciel et aux enfers en compagnie des archanges qui lui font diverses révélations.
  • 2 - Le Livre des Paraboles contient des paraboles et des visions concernant la fin des temps et le Jugement dernier. Cette section contient le livre de l'apocalypse de Noé.
  • - Le Livre des Écrits astronomiques est un traité d'astronomie et de météorologie.
  • - Le Livre des Songes est un recueil de songes visionnaires.
  • - L’Épître d'Hénoch contient un ensemble d'exhortations et d'annonciations.

Le livre contient pour certains de nombreuses prophéties concernant Yéshoua Machia'h, l'Élu, le Fils de l'homme, seul Fils d'Élohim engendré.
Mais c'est la première partie de l'ouvrage, Le Livre des Veilleurs, relatant le récit d'Hénoc au sujet des anges qui nous interessera plus particulièrement ici.

"J'ai tout appris d'eux"

Enoch repris par Dieu
« Enoch repris par Dieu » - Peinture sur chaux - Eglise Härkeberga - Suède.
Dès le premier chapitre de l'introduction de l'une des traductions on peut lire :
Hénoch prit donc la parole et pronoçant sa parabole, il dit, lui, l'homme juste, l'homme juste dont les yeux ont été ouvets par le Seigneur, et qui a vu la vision du saint qui est dans les cieux, que m'ont montrée les anges : J'ai tout appris d'eux.

L'apparition des anges

Dans la version slave, Hénoc raconte sa première rencontre avec les anges :

Comme je reposais sur mon lit, dormant, deux hommes m'apparurent, très grands, comme jamais je n'en avais vu sur la terre: leur visage était comme le soleil qui luit, leurs yeux comme des lampes qui brûlent, de leur bouche un feu sortait, leurs vêtements étaient de plumes variées, et leurs bras étaient comme des ailes d'or au chevet de mon lit. Et ils m'appelèrent par mon nom. Je m'éveillai, et les deux hommes se tenaient réellement près de moi. [...] Et les hommes me dirent: "Courage, Hénoch, n'aie pas peur! Le Seigneur éternel nous à envoyés à toi, et voici, toi aujourd'hui tu montes avec nous au ciel.
Plus loin dans la version slovène, ces deux anges seront nommés par Dieu : « Sariel » et « Raguel ».

L'ascension d'Hénoch

enoch-enluminure

Et quand j'eus parlé à mes fils, les deux hommes m'appelèrent, et ils me prirent sur leur ailes. Et ils me portèrent au premier ciel et ils me posèrent là. Ils firent venir devant moi les maîtres des ordres des étoiles, et ils me montrèrent leurs mouvements et leurs déplacements d'un temps à un autre. Ils me montrèrent deux cents anges qui règnent sur les étoiles et sur les combinaisons des cieux. Ils me montrèrent là une mer très grande. plus que la mer de la terre, et des anges volaient de leurs ailes.
Hénoch 2 - III

Les anges rebelles

Puis, emmené au deuxième ciel, il est montré à Hénoch des prisonniers qui sont des anges condamnés, "des apostats du Seigneur, qui n'écoutent pas sa voix mais leur propre volonté".

squelette de géantIl sera ainsi fait mention dans son récit de bons et de mauvais anges, ceux que l'on dira déchus car descendus sur Terre : ils feront alliance au sommet du mont Hermon pour se mêler aux êtres humains, s'unir à leurs femmes qui engendreront leur descendance, une race de géants aussi nommés « Néphilim ».

Cela nous évoque les récits mythologiques grecs racontant comment les dieux s'unissent aux femmes humaines qui donneront naissance à des demi-dieux, comme Hermès - Mercure chez les Romains. (Notons aussi cet autre fait : Hermès était le messager des dieux et était muni d'ailes lui permettant de se déplacer. Hermès serait aussi celui qui transmit l'écriture et les sciences aux humains, l'égal du dieu Thot chez les égyptiens, et origine de la science hermétique ou alchimie.)

Quand les enfants des hommes se furent multipliés dans ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles. Et lorsque les anges, les enfants des cieux, les eurent vues, ils en devinrent amoureux; [...] Et ils se choisirent chacun une femme, [...] Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants [...] Ils dévoraient tout ce que le travail des hommes pouvait produire, et il devint impossible de les nourrir [...] Alors ils se tournèrent contre les hommes eux-mêmes, afin de les dévorer.
7.1 version grecque

Ange sombre Le livre cite également les noms des chefs de ce groupe d'anges rebelles :

Voici le nom de leurs chefs : Samyaza, leur chef, Urakabarameel, Akibeel, Tamiel, Ramuel, Danel, Azkeel, Sarakmyal, Asael, Armers, Batraal, Anane, Zavebe, Samsaveel, Ertael, Turel, Yomyael, Arazeal. Tel furent les chefs de ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec eux.
7.9 version grecque

Plus loin, un autre nom est cité pour désigner l'un des responsables de la perdition des Hommes, celui d' « Azazyel », meneur de l'armée des anges rebelles.

Quatre archanges sont alors dénommés :

Alors Michaël et Gabriel, Raphaël, Suryal et Uriel, abaissèrent des cieux leurs regards sur la terre, et virent les flots de sang qui la rougissaient.
9.1 vers. grecque

Au chapitre 40.8 de la version des manuscrits de la Mer Morte on retrouve mention de trois d'entre eux :

Après cela je demandai à l’ange de paix qui était avec moi, de m’expliquer tous ces mystères.
Je lui dis : Quels sont ceux que j’ai vus aux quatre côtés du Seigneur, et dont j’ai entendu et écrit les paroles. Il me répondit : C’est d’abord Saint Michel, l’ange clément et patient.
C’est ensuite Saint Raphaël, l’ange qui préside aux douleurs et aux blessures des hommes.
Vient ensuite Gabriel, qui préside à tout ce qui est puissant.
Enfin c’est Phanuel, qui préside à la pénitence et à l’espérance de ceux qui doivent hériter de la vie éternelle. Tels sont les quatre voix que tu viens d’entendre.

archanges Michel, Gabriel, Raphaël et Phanuel « seront chargés de jeter dans la fournaise ardente les anges rebelles [...] car ils se sont faits les ministres et les serviteurs de Satan, ils sont devenus les séducteurs de ceux qui demeurent sur la terre. » 53.6

Hénoch sera également témoin de l'annonce du déluge à venir :

Alors le Très-Haut, le grand et le saint fit entendre sa voix. Et il envoya Arsayalalyur, au fils de Lamech, disant : « Parle-lui en mon nom ; mais cache-toi à ses yeux. Puis dévoile-lui le grand cataclysme qui doit faire périr tous les hommes ; car les eaux du déluge se répandront sur la face de la terre, et toute créature sera détruite. Mais enseigne-lui les moyens d’échapper; dis-lui comment sa race se perpétuera sur toute la terre. »

Il est ainsi fait sans cesse référence aux anges, nommés aussi « les veilleurs » ou « les vigilants », tout au long du récit d'Hénoc. Ceux qui l'accompagnent dans son périple le conduiront à travers sept dimensions appelées "ciels", où lui seront montrés et enseignés les rouages du monde et de l'univers, les clés du mouvement des astres et des luminaires, les secrets de la nature et du temps...

Au sixième ciel, Hénoc rencontre sept grands anges :

Et les hommes m'emmenèrent et me firent monter de là au sixième ciel. Et là je vis un groupe de sept anges, très brillants et glorieux, et leur visage resplendit comme un rayon de soleil, et il n'y a pas de différence dans le visage ou les dimensions du corps, ou de changement dans le vêtement. Ce sont eux qui règlent et enseignent le bon ordre du monde, la marche des étoiles et du soleil et de la lune, à leurs guides, les anges, et les anges des cieux, et ils mettent l'accord dans toute la vie des cieux. Ils règlent également les commandements et les instructions et la douce voix des chants et toute louange de gloire. Et il y a les anges qui sont sur les saisons et les années, et les anges qui sont sur les rivières et sur les mers, et les anges qui sont sur les fruits et l'herbe et tout ce qui foisonne, et les anges de tous les peuples. Et ce sont eux qui règlent toute la vie et l'écrivent devant la face du Seigneur. Et au milieu d'eux il y a sept Phénix et sept Chérubins et sept Séraphins à six ailes, leurs voix et leurs chants à l'unisson les uns des autres. Leur chant est indescriptible, et le Seigneur se réjouit de ses marchepieds (19 - version slave)

Icône archange Ce passage n'est pas sans évoquer les « communions » esseniennes, pratiques auxquelles les membres de cette communauté accordaient une grande importance et qu'ils consacraient chaque jour alternativement à un ange : l'ange de la Terre, l'ange du Soleil, l'ange de l'air ou de l'eau, etc.
Ceci conforte l'idée de l'importance que les Esseniens devaient accorder au Livre d'Énoch, et dont l'extrait ci-dessus appartient aux fragments retrouvés à Qumram, lieu d'établissement de leur communauté au bord de la Mer Morte.

Le septième ciel

Dans la dernière sphère, Hénoch rencontre le Seigneur :

Et les deux hommes m'enlevèrent et m'emportèrent de là dans le septième ciel. Et je vis une grande lumière, et toutes les milices de feu des incorporels, des archanges, anges, et les Ophanim qui se dressaient, brillants, et j'eus peur et je tremblai. Et les deux hommes m'emmenèrent au milieu d'eux, et ils me dirent: « Courage, Hénoch, n'aie pas peur! » Et ils me montrèrent de loin le Seigneur assis sur son trône. Et toutes les milices du ciel, groupées par degré, s'avançaient et s'inclinèrent devant le Seigneur, et puis se retiraient et allaient à leur places, avec joie et allégresse, dans une lumière sans mesure.
(20 - version slave)

Retour parmi les siens

Il sera enfin demandé à Hénoc d'écrire tous ces enseignements et ses visions sous la dictée d'un ange et de ramener ses manuscrits sur Terre pour les transmettre à la postérité par l'intermédiare des ses fils. De là viendra son surnom d'« Énoch le scribe ».

Son retour parmi les hommes ne sera que temporaire, car il est dit qu'il sera finalement de nouveau ravît et élevé aux cieux pour retourner auprès de l'Ancien des Jours. La bible retiendra de lui qu'il « marcha avec Dieu ».

Une histoire de l'humanité

Déesse ailée
« Déesse ailée » - Mésopotamie
Musée du Louvres
Bien que les diverses versions du Livre d'Énoch soient souvent différentes, voire disparates ou confuses parfois, son aventure est sans doute le plus ancien récit faisant référence à des entités célestes, à des êtres d'autres dimensions ou d'autres "cieux", et duquel s'inspireront non seulement de nombreux passages de l'Ancien et du Nouveau Testament, mais également nombre de myhtologies et de traditions ultérieures.

Il reste certain en tout cas qu'il nous est conté à travers ce récit une bien étrange histoire de l'humanité, et qu'on peut y trouver l'origine d'une vision du bien et du mal, voire du « péché originel », ou celle du combat illustré par St Michel contre le dragon, ou encore certaines des références de l'Apocalypse de Jean.

D'aucuns y voient aussi de nombreux corollaires avec les récits mythologiques de l'ancienne mésopotamie qui relatent leur croyance en des « dieux venus du ciel sur la Terre » et « créateurs de l'homme », les Annunakis.

Il n'y a qu'un pas pour alors se demander si les anges d'Énoch, ces êtres venus d'ailleurs, n'étaient pas des visiteurs en provenance d'un autre monde...

Publié le - JS
La vision d'Enoch - La plus ancienne révélation

Sources :

Article en relation : Les anges et les esseniens
A voir aussi : Présentation vidéo du livre de Pierre Jovanovic

L'Histoire des Anges :

Vous aimez cette page?
Soutenez le site et contribuez à sa présence en participant à son financement :

Faire un don
Pourquoi et comment soutenir le site?
Votez et partagez :

Suivez La Voie des Anges :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Accueil | Plan du site | Mentions légales | Liens | Contact
 CopyrightFrance.com Protected by Copyscape
Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.