Qui est l'ange de Noël?

L'annonce aux bergers

Quelle est l'origine de l'ange de Noël?

Ange de NoëlÀ l'approche des célébrations de Noël, les anges font leur grand « come back » dans l'espace public et privé : on peut les voir partout, déclinés sous toutes formes en décoration de vitrine, de catalogues, à accrocher dans le sapin ou à déposer dans la crêche. Ils nous sont si familliers qu'ils font partie du paysage de Noël et que nous en oublions le sens de leur présence.
En effet, les anges que l'on associent à cette fête auraient-ils un lien avec le récit de la naissance de Jésus? Quel est donc l'origine de l'ange de Noël?

Pour chercher la réponse référons-nous au récit des Évangile.

L'Annonce aux bergers

Dans l'évangile de Luc, au deuxième chapitre, il est raconté l'arrivée de Joseph et Marie à Bethléhem et la naissance de Jésus.
Le récit se poursuit ainsi :

"Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte.
Alors l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple :
Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. [...] Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :
« Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »
Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel, ceux-ci se disaient entre eux : « Allons jusqu’à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. »"
Luc 2.8

L'ange du Seigneur

Annonce aux bergers
Annonce aux bergers - Édouard Dantan 1875 - Musée des Avelines
Les références à «l’ange du Seigneur» ou «l’ange de l’Éternel», mais aussi aux «anges du Seigneur» ou à «un ange du Seigneur» sont présente à la fois dans l’ancien et le nouveau testament.
Il semble cependant que lorsque l’article « le » est employé, il désigne un être particulier, unique et différent des autres anges. Et dans ce cas précis, chaque fois qu'il est fait mention de Lui, l’ange du Seigneur est là pour délivrer un message, il parle au nom du Divin.
Souvenons-nous alors de l'étymologie du mot « ange » qui signifie « messager ». L'« ange du Seigneur » est le messager de l'Éternel.

Si nous nous en tenons à la vie de Jésus relatée dans les évangiles, l'intervention d'anges est évoquée principalement au début et à la fin de sa vie. Et notamment dans les évangiles de Mathieu et Luc, qui font intervenir l'Ange du Seigneur chacun trois fois et ce autour de la naissance de Jésus :

Le songe de Joseph
Le songe de Joseph
Chez Matthieu il y a trois annonces faites à Joseph, chacune à travers ses songes.
La première est celle de la naissance de Jésus :
"[...] voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »"
Mt 1,20-21

L'Ange intervient ensuite auprès de Joseph pour le prévenir du danger des intentions d'Hérode :

"L'Ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et lui dit: « Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et fuis en Egypte; et restes-y jusqu'à ce que je t'avertisse. Car Hérode va chercher l'enfant pour le faire périr. »"
Mat. 2.13

et pour lui annoncer la mort du roi et la fin de l'exil en Égypte (Mt 2,19-23) :

"Après la mort d’Hérode, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et pars pour le pays d’Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. »"
Mat. 2.19-20

Chez Luc il y a trois annonces de naissance : l'une à Zacharie, la seconde à Marie et enfin celle aux bergers.

Gabriel annonce à Zacharie
Annonce au prêtre Zacharie
L'annonce à Zacharie :
"Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l'autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s'empara de lui. Mais l'ange lui dit: Ne craint point, zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t'enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.[...] Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu; j'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer cette bonne nouvelle."
Luc. 1.11

Annonce à Marie
Annonce à Marie
Tout comme dans l'annonce précédente, l'annonce à Marie nous informe du nom de l'ange qui lui rend visite :
"Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » [...] L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père."
Luc. 1.26

Le messager de la bonne nouvelle

Chapiteau - L'annonce aux bergersEn conclusion de cette brève étude, il est tentant de penser que « l’ange du Seigneur » maintes fois mentionné soit la même entité que celle qui s'est présentée à Zaccharie et à Marie, et d'affirmer que le messager de la bonne nouvelle annoncée au bergers, l'ange de Noël, n'est autre que l'ange Gabriel.


Article en relation : L'adoration des Mages




Vous aimez cette page?
Soutenez le site!

Votez et partagez :
Les anges dans les évangiles
L'Histoire des Anges :

Suivez La Voie des Anges :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Accueil | Plan du site | Mentions légales | Liens | Contact
 CopyrightFrance.com Protected by Copyscape
Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.